Lac de la Haute-Sûre
© Thomas Jutzler

Outdoors Passion Sports nautiques sur le lac de barrage et la Moselle

5 minutes

Pagayer, plonger, profiter
Destination(s) : Moselle, Éislek

Eaux calmes ou vagues vigoureuses : au lac de barrage de la Haute-Sûre et à la Moselle, les activités de sport nautique ne manquent pas, qu’elles soient à sensations fortes ou plus tranquilles.

Tel un serpent gigantesque, le lac de barrage de la Haute-Sûre, créé dans les années 1950 pour la production d’eau potable, glisse à travers la vallée étroite, qui rappelle tantôt un paysage norvégien, tantôt un lac canadien. « On peut y faire des kilomètres », explique Christoph, guide de canoë. « Le tour vers le Pont Misère à l’ouest est une excursion d’une journée, l’aller fait neuf kilomètres. » Kayak ou canoë ? Tout est une affaire de goût. Les deux types d’embarcation ne se manoeuvrent pas de la même manière : les kayaks sont propulsés à l’aide d’une pagaie double, les canoës à l’aide d’une pagaie simple. Néanmoins, les deux sports sont faciles à apprendre. Interdit aux bateaux à moteur, le lac de barrage de la Haute-Sûre est un endroit idéal pour s’y essayer.
 

Le lac de barrage se situe à une bonne heure de voiture au nord-ouest de Luxembourg-Ville. Il s’agit du plus grand plan d’eau dans un rayon de 50 kilomètres. Lors des week-ends ensoleillés, les petits coins isolés sur les rives herbeuses et les zones de baignade à Lultzhausen, Liefrange et Insenborn sont vite pris d’assaut. Les canoéistes et les kayakistes, ne se sentent pas concernés. Concentrés sur le mouvement de la pagaie, regard fixé sur l’eau et les vagues, ils sont comme dans un état méditatif.

 

Kayak sur le Lac de la Haute-Sûre à Lultzhausen
© Thomas Linkel

« Ce qui me plaît dans les sports nautiques, ce sont ces moments de calme – surtout quand on part tôt le matin, quand le brouillard se forme à la surface de l’eau et quand le soleil est en train de se lever », raconte Christoph. Tous ceux qui naviguent en canoë, kayak ou en SUP sur le lac profitent également d’un autre privilège : « En bateau, on découvre des recoins qui sont inaccessibles à pied ou en voiture – des endroits parfaits pour pique-niquer en toute tranquillité. »

Tel un fjord, le bras latéral du lac de la Haute-Sûre s’étend sur plusieurs centaines de mètres et, avec chaque méandre, se rétrécit avant de devenir un cours d’eau étroit. Christoph fait demi-tour avec son groupe et s’apprête à faire une première halte sur un rocher près de la rive. D’un bidon étanche, le guide de canoë dégaine un réchaud, une cafetière moka et des croissants frais, délicieusement croustillants.

Déconnecter du stress sous l’eau

Peu après, les canoéistes pagaient sous un grand pont qui mène vers Lultzhausen et à l’auberge de jeunesse d’où ils sont partis. Le vent s’est levé, quelques vagues se forment, mais les bateaux sont parfaitement stables dans l’eau. Le tour guidé en canoë dure trois heures. « Les participants savent ensuite manoeuvrer la pagaie et diriger le bateau. Ils sont prêts à s’aventurer de manière autonome sur le lac », explique Christoph.

Sports nautiques Lac de la Haute-Sûre Lultzhausen
© Thomas Linkel

De retour à l’auberge de jeunesse, les kayaks sont remontés sur la berge. Sur terre ferme, Stéphane Ewerling et un ami se préparent pour la plongée. L’auberge de jeunesse abrite également une école de plongée, Stéphane est l’un des moniteurs. « La plongée est ma plus grande passion », se confie-t-il, tout en évoquant avec enthousiasme les plongées de nuit dans le lac, lors desquelles il a pu observer des crabes se battre. En moyenne, la profondeur du lac de la Haute-Sûre est de 30 à 35 mètres environ, mais ne dépasse jamais les 50 mètres – un territoire idéal pour les débutants et où se plaisent également les plongeurs confirmés. « Savoir plonger ici, c’est savoir plonger en Méditerranée », assure Stéphane.

Sensations fortes ou détente en famille ?

Le lac de barrage est niché dans un paysage boisé vallonné du Parc naturel de la Haute-Sûre, qui se découvre en randonnée ou à VTT. Les activités de sport nautique pratiquées dans le Parc naturel s’adressent à toute la famille.

Les amateurs de sensations fortes, en revanche, trouveront leur bonheur à la Moselle. Frissons garantis ! Près de Ehnen, par exemple, où Glenn Birsens est tracté à une vitesse de 35 km/h par un bateau à moteur sur la rivière. Le « wakeboarder » profite des vagues que produit le bateau pour sauter. Pour cela, il se tient à une corde, ses pieds sont dans des chausses fixées sur la planche, comme pour le snowboard. Les vagues servent de rampe : Glenn tourne dans l’air, sa planche glisse rapidement sur l’eau, de droite à gauche, toujours dans le sillage du bateau. Pour mettre au point ces figures, il faut des heures d’entraînement – mais le plaisir est au rendez-vous dès la première glisse. La plupart des clubs de sport nautique luxembourgeois situés le long de la Moselle permettent aussi aux non-membres de s’y essayer.
 

Action, vitesse, aventure ou détente, différents univers nautiques peuvent se côtoyer en une journée au Luxembourg.

Sports nautiques Ehnen Moselle
© Thomas Linkel
6 Résultats