Joel Schäfer

© MECO

Joël Schaeffer

Grâce à qui ou comment avez-vous découvert la cuisine ?
Ma mère m’a fait découvrir la cuisine. Je la regardais avec plaisir et l’aidais quand elle préparait les plats pour des invités ou la famille. Bien sûr, j’aimais aussi toujours tout goûter. Déjà enfant je me déguisais en cuisinier pour aller à l’école.

Quel est l’ingrédient que vous préférez ajouter à vos plats ?
Quelques-uns de mes ingrédients préférés sont le beurre, l’huile d’olive et les oignons. Pour moi, il n’existe presque aucun plat sans oignons, on peut simplement faire tant de choses différentes avec l’oignon. Aussi, il n’y a rien de tel qu’une bonne entrecôte.

Est-ce que vous cuisinez une recette que vous avez héritée de votre famille dans votre restaurant ?
De temps en temps, je prépare des « Kniddelen », d’après la recette de ma mère, que je sers avec du gibier. La sauce moutarde qui accompagne la saucisse au vin blanc est faite de la même manière.

Qu’est-ce qui est particulier dans votre menu pour « Vakanz genéissen » ?
La particularité de notre menu pour « Vakanz genéissen » est qu’on revisite quelques plats traditionnels. J’essaie d’utiliser des produits luxembourgeois le plus possible, bien sûr en accord avec des vins de la Moselle. On fait des préparations pour que les gens puissent goûter des choses qu’ils n’auraient pas choisies autrement.

Lieu de travail actuel ?
Bistro Quai à Grevenmacher.

Réserver une place