Chapelle St. Willibrord

chapelle st willibrord rindschleiden 01
Ajouter aux favoris

Description

La chapelle St Willibrord à Rindschleiden est remarquable par ses fresques du 15e et 16e siècle, et qui se concentrent sur plus de 170 m2. Elle a été bâtie au 10e siècle et  transformée au 16e siècle. C'est dans la commune de Wahl et cachée dans un creux de haut-plateau ardennais, que se trouve ce sanctuaire qui compte parmi les plus beaux du pays. 

L'église avait été construite au 10e siècle en honneur de tous les saints. Ce n'est qu'au 16ème siècle qu'elle fut consacrée à St Willibrord. Au départ ce ne fut qu'une chapelle mesurant  5 sur 10 mètres. A partir de 1535 elle fut agrandie  à plusieurs reprises, de sorte qu'on peut y reconnaître différents styles. Lors de la dernière restauration, le plancher fut  aménagé de sorte qu'on puisse voir les fondations de l'ancienne chapelle. Entre la nef et le chœur, une grille enfoncée dans le sol permet de jeter un regard sur les restes de ces murs. Ce ne fut qu'en 1952 que les fresques ont été redécouvertes, dégagées et restaurées. Bien que plusieurs images soient abîmées, il est encore possible de reconnaître ou de deviner la plupart des scènes. Ces peintures ne servaient  pas uniquement de décoration iconographique, mais devaient permettre à tous, surtout aux analphabètes, de comprendre les scènes bibliques importantes. La chapelle est classée monument national.

Il semble qu'avant 1437, la cure dépendait d'Echternach. La tradition attribue à St Willibrord un grand nombre de sources qu'il aurait fait surgir du sol à l'aide de son bâton miraculeux. La source St Willibrord de Rindschleiden est mentionnée  déjà en 1590. Les fonds baptismaux en pierre que l'on a retrouvés et exposés, donnent au site une ambiance particulière.  Le dimanche de Pentecôte, les curés d’Arsdorf, de Buschrodt, Rambrouch, Rindschleiden et Wahl se rendent  à la source St Willibrord pour y  honorer sa sainte relique. A cette occasion, on célèbre un office religieux en plein air.

Adresse

Rindschleiden

Partager la page